Pédagogique

Le projet éducatif de la M.E.R.

Le projet éducatif contient l’ensemble des valeurs qu’il est proposé aux publics de la Maison de l’Eau et de la Rivière de partager au travers des opérations réalisées.

Le « Vivre ensemble »

Les activités à la MER devront viser à transmettre des valeurs de « savoir-être ensemble », qui pourront passer par :

  • l’apprentissage de l’altérité (admettre et reconnaître ce qui est autre),
  • l’apprentissage de la considération et du respect de ce qui est autre (écoute, dialogue),
  • et l’acquisition de la nécessité d’être solidaires avec les autres composantes du système dans lequel on vit et agit.

La responsabilité

La Maison de l’Eau et de la Rivière propose comme colonne vertébrale de son projet éducatif de rétablir le lien avec la nature et de contribuer à l’apprentissage par ses publics d’« Un vivre ensemble plus harmonieux dans la nature ». Transmettre cet apprentissage implique de développer des activités qui permettent aux différents publics de prendre conscience :

• de la finitude des ressources de la planète : conscientisation du prélèvement abusif des ressources par l’espèce humaine au détriment de la disponibilité de ces mêmes ressources pour les autres espèces vivantes du système terrestre.

• de notre responsabilité majeure dans la pérennisation de ces ressources et donc des capacités de l’espèce humaine à survivre. A chaque occasion, cette responsabilité sera appréhendée à l’échelle la plus individuelle et locale possible.

Le lien avec la nature

Dans un monde de plus en plus virtuel, et face à des populations qui ont de moins en moins l’occasion de sortir de leurs villes et villages et d’appréhender sereinement la nature, il nous parait important de recréer un lien entre notre public et la nature afin qu’il puisse :

  • Sortir ! Vivre le contact avec la nature qui nous entoure
  • Éprouver un bien être plutôt que de l’angoisse dans un environnement naturel
  • Lier la découverte de la nature aux notions de plaisir, d’émerveillement et d’harmonie

Le projet pédagogique de la M.E.R.

La Maison de l’Eau et de la Rivière est située dans une vallée humide, au bord d’une rivière, au pied d’un vaste étang, au cœur de la forêt des Vosges du Nord, sur un sol en grès, dans un milieu très rural. C’est le cadre idéal pour proposer des activités pédagogiques d’éducation à la nature, à l’environnement et au développement durable.

Son projet pédagogique s’inscrit dans la charte du Parc naturel régional des Vosges du Nord, et s’organise autour d’une grande thématique centrale  déclinée en cinq axes : L’Homme dans la nature.

La question centrale qui porte l’ensemble des actions éducatives de la MER est la suivante : nous vivons dans un territoire exceptionnel, classé Parc naturel régional et réserve de Biosphère, mais quel rapport entretien l’homme avec ce milieu ? Le connait-il ? A-t-il conscience de ses richesses naturelles et culturelles, mais aussi de sa fragilité ?

 

Les principales déclinaisons pédagogiques de cette question centrale dans les années à venir seront les suivantes :

 

1.1  Mieux connaitre les zones humides, leurs spécificités, leurs écosystèmes et leurs rôles dans l’équilibre naturel et la biodiversité. Prendre conscience de l’impact que les activités humaines peuvent avoir sur ces milieux humides : pollutions, détérioration, perturbations, mais aussi les actions que celui-ci peut entreprendre pour préserver ou rétablir la naturalité de ces milieux.

 

1.2  Explorer l’écosystème forestier des Vosges du Nord et ses spécificités (hêtraie chênaie sur sol gréseux, zones d’aulnaies marécageuses). Comprendre les liens particuliers d’entretien cette forêt avec l’eau et les zones humides. Mieux connaitre sa faune et sa flore, afin de comprendre les relations habitant-habitat et l’écosystème forestier.

 

1.3   A partir de l’exemple du parc naturel régional des Vosges du Nord, appréhender et comprendre les liens qui existent sur un territoire entre les patrimoines naturels et les patrimoines culturels matériels ou immatériels (histoire, architecture, savoir-faire, industries,  …), au travers d’exemples précis, comme par exemple les liens entre la forêt et l’industrie du verre ou l’exploitation du bois, entre l’architecture locale le climat.

1.4  Prendre conscience de notre impact sur les milieux, afin de réduire notre empreinte écologique. La nécessité d’un développement plus durable n’est plus à démontrer. Modifications climatiques, épuisement des ressources, pollutions des milieux sont autant de signes d’un besoin de changement tant individuel que collectif.En s’appuyant plus spécifiquement sur les champs suivants que nous développerons cette problématique : Consommation, alimentation, déplacements, gestion et réduction des déchets, protection et économie des ressources en eau, ressources énergétiques durables, …

Retrouvez l’intégralité du projet éducatif et pédagogique de la MER ici : projet pédagogique MER 2016 2020